Stenogobius (Teleostei: Gobioidei) from the Indian-Pacific island rivers

Causse R., Mennesson M.I., Lord C., Keith P.

Volume: In Press
Number: In Press
Pagination: 1-25
Editeur: Société Française d'Ichtyologie
doi: https://doi.org/10.26028/cybium/2023-011
Notes:

Corresponding author: Romain Causse, romain.causse@mnhn.fr

Résumé

Freshwater habitats in Indo-Pacific tropical islands are mainly inhabited by amphidromous fish, which display a marine larval phase while the rest of their life cycle takes place in rivers. Gobiidae are the most diversified fish component in these ecosystems. In this study, we focused on the status of the widespread Stenogobius genus (Gobioidei). This genus, composed of 28 presumably valid species, is distributed from the Indian Ocean to French Polynesia. This paper focuses on the revision of the Stenogobius genus based on 318 specimens, including morphomeristic data and mitochondrial COI sequences. Our results show that there is one main widespread species, Stenogobius genivittatus (Valenciennes, 1837), found in the Indo-Pacific area from the South African East coast to East Pacific locations. We redescribe this species and we state on 12 species names as synonyms of S. genivittatus.

Mots-clés: Amphidromy - COI - Gobioidei - Indo-Pacific area - Integrative taxonomy - Stenogobius - Widespread species
Résumé en français

Stenogobius (Teleostei : Gobioidei) des rivières des îles de l’Indo-Pacifique

Les habitats dulçaquicoles dans l’océan Indo-Pacifique tropical sont majoritairement colonisés par des poissons amphidromes, qui présentent une phase larvaire marine alors qu’ils passent le reste de leur vie en rivière. Les Gobiidae représentent la composante la plus importante en termes de diversité ichtyologique. Dans cette étude, nous nous intéressons au statut du genre Stenogobius (Gobioidei) très largement réparti. Ce genre, composé de 28 espèces présumées valides, est réparti de l’océan Indien à la Polynésie française. Ce papier entreprend la révision du genre Stenogobius basée sur 318 spécimens, incluant des données morpho-méristiques et des séquences mitochondriales de COI. Nos résultats indiquent la présence d’une seule espèce principale à large répartition, S. genivittatus (Valenciennes, 1837), dans l’aire Indo-Pacifique de la côte Est de l’Afrique du Sud aux localités de l’Est Pacifique. Nous redécrivons cette espèce et statuons sur le cas de 12 noms d’espèces comme synonymes de S. genivittatus.

PDF visible uniquement pour les abonnés Cybium