Description of Upeneus madras (Mullidae), a new goatfish species from SE India (NE Indian Ocean), with establishment of the pori-species group and a review of barbel colour in Upeneus species

Uiblein F., Maclaine J.

Date de parution: décembre 2021
Volume: 45
Number: 4
Pagination: 283-296
Editeur: Société Française d'Ichtyologie
doi: https://doi.org/10.26028/cybium/2021-454-004
Notes:

Corresponding author: Franz Uiblein, franz@hi.no

Résumé

The Madras Goatfish, Upeneus madras n. sp. (Mullidae), is described based on two specimens from Chennai, SE India, that were formerly identified as U. guttatus (Day, 1868), a widely distributed species which has the same type locality. The new species shares white barbels and oblique bars on the lower caudal-fin lobe, seven dorsal-fin spines which decrease proportionally in height and subequal pelvic and pectoral fins with the other eight species of the pori group, a newly established taxonomic species group. Upeneus madras n. sp. differs from all eight species in the lack of bars along the dorsal margin of the lower caudal-fin lobe and from the four most similar species mainly in the combination of caudal-peduncle shape and pectoral-fin width. Detailed comparisons with U. guttatus, a japonicus-group species, were made involving the study of two syntypes collected by Francis Day (the taxonomic authority of U. guttatus), from which we designate a lectotype. This species differs from U. madras n. sp. in yellow vs white barbels, shorter head, narrower pectoral fins and a mostly higher first dorsal fin with disproportionally elongated anterior spines. A review of barbel colour in the 47 Upeneus species suggests high diagnostic significance of this character for the distinction of several species and taxonomic species groups.

Mots-clés: Caudal-fin bars - Distribution patterns - First dorsal-fin spines - Gill-raker number - japonicus-species group - Upeneus guttatus types - White vs yellow barbels
Résumé en français

Description d’Upeneus madras (Mullidae), une nouvelle espèce de surmulet du SE de l’Inde (NE de l’océan Indien), avec établissement du groupe pori d’espèces et une revue de la couleur du barbillon chez les espèces d’Upeneus

Le surmulet de Madras, Upeneus madras n. sp. (Mullidae), est décrit à partir de deux spécimens provenant de Chennai, dans le sud-est de l’Inde, qui avaient été identifiés comme U. guttatus (Day, 1868), une espèce largement répandue qui a la même localité type. La nouvelle espèce partage des barbillons blancs et des barres obliques sur le lobe inférieur de la nageoire caudale, sept épines à la nageoire dorsale qui diminuent proportionnellement en hauteur et des nageoires pelviennes et pectorales subégales avec les huit autres espèces du groupe pori, un groupe d’espèces taxonomique nouvellement établi. Upeneus madras n. sp. diffère des huit espèces par l’absence de barres le long du bord dorsal du lobe inférieur de la nageoire caudale et des quatre espèces les plus similaires principalement par la combinaison de la forme du pédoncule caudal et de la largeur de la nageoire pectorale. Des comparaisons détaillées avec U. guttatus, une espèce du groupe japonicus, ont été faites impliquant l’étude de deux syntypes collectés par Francis Day (l’autorité taxonomique de U. guttatus), dont nous désignons un lectotype. Cette espèce diffère de U. madras n. sp. par des barbillons jaunes vs blancs, une tête plus courte, des nageoires pectorales plus étroites et une première nageoire dorsale plus haute avec des épines antérieures allongées de façon disproportionnée. Une revue de la couleur des barbillons chez les 47 espèces Upeneus suggère une grande importance diagnostique de ce caractère pour la distinction de plusieurs espèces et groupes taxonomiques d’espèces.

PDF visible uniquement pour les abonnés Cybium