Canthigaster caeruleolineata, a new species of toby (Teleostei: Tetraodontidae) from La Réunion, southwestern Indian Ocean

Fricke R., Wickel J., Pinault M., Nicet J.B., Delrieu-Trottin E.

Date de parution: décembre 2021
Volume: 45
Number: 4
Pagination: 257-264
Editeur: 257-264
doi: https://doi.org/10.26028/cybium/2021-454-001
Notes:

Corresponding author: Ronald Fricke, ronfricke@web.deronald.fricke@smns-bw.de

Résumé

The Blue-lined toby Canthigaster caeruleolineata n. sp. is described from the southeast coast of La Réunion, southwestern Indian Ocean, based on a single specimen that may have originated from a deep reef habitat. The species is distinguished within the genus by the few short, oblique blue streaks on the dorsal half of the body, and is characterised as follows: dorsal-fin rays 8; anal-fin rays ca. 7; pectoral-fin rays 15; caudal-fin rays (i) 10 (1); vertebrae 9 + 7 = 16 [damaged]; dorsal-fin origin anterior to anal-fin origin; dorsal half of body greyish brown with relatively few short, oblique blue streaks which are also present in the region between the occiput and the dorsal-fin base, lower part of caudal peduncle with yellow spots; eye yellow; dorsal and anal fins yellow; pectoral fins translucent; caudal fin yellowish grey, with 7 irregular, vertical, wavy blue lines. A molecular analysis revealed that the new species is closely related to C. aziz from deep reefs of the Red Sea.

Mots-clés: Blue-lined toby - distribution - New species - Pufferfishes
Résumé en français

Canthigaster caeruleolineata, une nouvelle espèce de canthigaster (Teleostei: Tetraodontidae) de La Réunion, sud-ouest Océan Indien

Le canthigaster à raies bleues, Canthigaster caeruleolineata n. sp., est décrit sur la base d’un seul spécimen, provenant de la côte sud-est de La Réunion, qui pourrait provenir d’un habitat récifal profond. L’espèce se distingue au sein du genre par les quelques stries bleues courtes et obliques sur la moitié dorsale du corps ; elle est caractérisée comme suit : rayons de la nageoire dorsale 8 ; rayons de la nageoire anale env. 7; rayons de la nageoire pectorale 15 ; rayons de la nageoire caudale (i) 10 (1) ; vertèbres 9 + 7 = 16 (endommagées); origine de la nageoire dorsale antérieure à l’origine de la nageoire anale; moitié dorsale du corps brun grisâtre avec relativement peu de stries bleues courtes et obliques qui sont également présentes dans la région entre l’occiput et la base de la nageoire dorsale, partie inférieure du pédoncule caudal avec des taches jaunes ; yeux jaunes; nageoires dorsale et anale jaunes ; nageoires pectorales translucides ; nageoire caudale gris jaunâtre, avec 7 lignes bleues irrégulières, verticales et ondulées. Une analyse moléculaire a révélé que la nouvelle espèce est étroitement liée à C. aziz, une espèce vivant dans les récifs profonds de la mer Rouge.

PDF visible uniquement pour les abonnés Cybium