Biology of jungle perch, Kuhlia rupestris, identification of threats and knowledge gaps to improve local and global management

Gelineau Y., Saget M., Brault V., Anamparela B., Aboulker C., Martinet J., Maeda K., Feutry P.

Date de parution: mars 2020
Volume: 44
Number: 1
Pagination: 045-055
Editeur: Société Française d'Ichtyologie
doi: https://doi.org/10.26028/cybium/2020-441-006
Notes:

Corresponding author: Pierre Feutry, pierre.feutry@csiro.au

Résumé

Kuhlia rupestris (Lacepède, 1802), the jungle perch, is a catadromous fish species endemic to Indo-Pacific insular systems. In parts of its range, this species is considered a popular freshwater recreational sport fish, in others it is a common food source. In this study, we attempt to combine scientific literature and scientists’ expertise not only to gather information about its biology but also to identify knowledge gaps, threats and potential remediation measures. A surprisingly large amount of information is available for this non-commercially fished species, possibly due to a combination of scientific interest for its singular life cycle, making it a model species for the study of diadromy, and conservation concerns in Queensland (Australia) and Réunion Island (France). Knowledge gaps mostly relate to the connectivity within and between rivers/islands and to the reproduction and the pelagic larval phases. Threats are generally associated to the requirements of the catadromous life cycle, including upstream/downstream and sea/river migrations. Conservation actions should consider habitat quality and availability, water flow requirements and fishing regulation and its enforcement where necessary.

Mots-clés: Catadromy - Conservation - Ecological continuum - Heritage species - Indo-Pacific insular systems - Kuhlia rupestris
Résumé en français

Biologie de Kuhlia rupestris, identification des menaces et des futures priorités de recherche pour une meilleure gestion à l’échelle locale et mondiale

Kuhlia rupestris (Lacepède, 1802) est un poisson catadrome endémique des systèmes insulaires tropicaux de la zone Indo-Pacifique. L’espèce est populaire pour sa pêche de loisir sportive mais est aussi reconnue comme une source de protéine dans les îlots éloignés où les ressources alimentaires peuvent être limitées. Dans cette étude, nous avons combiné une synthèse de la littérature avec l’expertise scientifique afin non seulement de recueillir autant d’informations que possible sur l’histoire de vie de K. rupestris mais aussi pour identifier les manques de connaissance, les menaces pesant sur cette espèce et les mesures potentielles de remédiation pouvant être implémentées. Une quantité surprenante d’information était disponible sur cette espèce ne faisant pourtant pas l’objet de pêche à but commercial. Ceci est peut-être dû à l’intérêt de la communauté scientifique pour son cycle de vie particulier en ayant fait une espèce modèle pour l’étude de la diadromie, ainsi qu’aux craintes liées à sa protection au Queensland (Australie) et sur l’île de la Réunion (France). Les priorités de recherche portent principalement sur la connectivité intra/inter rivières/îles ainsi que sur la reproduction et la phase pélagique larvaire. Les menaces sont généralement associées aux exigences du cycle de vie catadrome, celles-ci incluant les migrations aval/amont et mer/rivière. Une gestion durable de l’espèce passera par la prise en compte de la qualité et de la disponibilité de l’habitat, des exigences en termes de débit ainsi que de la législation de la pêche et sa mise en vigueur là où cela s’avérera nécessaire.

PDF visible uniquement pour les abonnés Cybium