A new species and new records of goatfishes of the genus Parupeneus (Mullidae) from the Indian Ocean, with updated occurrence information for P. jansenii in the Western Pacific

Uiblein F., Hoang T.Anh, Alama U., Causse R., Chacate O.E., Fahmi , Garibay S., Matiku P.

Published date: October 2018
Volume: 42
Number: 3
Pagination: 229-256
Publisher: Société Française d'Ichtyologie
Notes:

Corresponding author: Franz Uiblein, franz@hi.no
Institute of Marine Research, P.O. Box 1870 Nordnes, N-5817 Bergen, Norway

Abstract

Goatfishes of the genus Parupeneus (Mullidae), from several areas and countries of the Indo-West Pacific, were studied, focusing on species characterized by a symmetrically rounded rear end of the maxilla, which belong to the so-called heptacanthus group. We examined 62 meristic and morphometric characters and colour patterns from 180 specimens from 11 Parupeneus species, using a comprehensive alpha-taxonomy approach. When possible, the data for species represented by wider size ranges were split into two size classes (small-sized fish, < 110 mm SL, vs. large-sized fish ≥ 110 mm SL) to account for allometric changes in body form. A new species, P. inayatae Uiblein & Fahmi, is described, based on a specimen collected in SW Lombok, Indonesia, and new records for four species are reported from the Indian Ocean: Parupeneus fraserorum new for Mozambique, P. jansenii new for Myanmar and the NE Indian Ocean, P. nansen new for Tanzania, and P. procerigena new for the Nazareth Bank and Mauritus (Cargados Carajos Bank), Western Indian Ocean (WIO). The record of P. jansenii for Myanmar was compared in detail to 37 conspecific specimens from the entire distribution range (western Indonesia to Japan and Vietnam to NE Australia). The latter revealed two new Pacific records for the Central Philippines and for Shikoku Island, Japan (northernmost record of the species). For each of the eight heptacanthus-group species, diagnoses are provided along with remarks on intraspecific size- and/or population-related variation and/or other noteworthy observations. The new species can be distinguished from all other 32 congeners as follows: dorsal head margin in front of eyes concave shaped; posterior maxilla margin evenly, symmetrically rounded; body, head, and caudal peduncle moderately deep; pectoral and pelvic fins subequal in length; and caudal peduncle clearly deeper than 9.5 % SL; in life a dusky spot on lateral line below interdorsal space, followed posteriorly by a bright orange blotch. Detailed comparisons among all eight heptacanthus-group species and with three other similar and/or co-occurring congeners revealed considerable similarity between two species pairs, P. jansenii (Eastern Indian Ocean and Western Pacific) and P. nansen (WIO), and P. fraserorum and P. procerigena (both from the WIO). The need to further intensify taxonomic studies and accompanying fisheries-biology and ecological studies of goatfishes in the large realm of the Indo-West Pacific is emphasized.

Keywords: Allometry - Colour - Comprehensive alpha taxonomy - Indian Ocean - Meristics - Morphometrics - Mullidae - Parupeneus - Population differences - Western Pacific
French abstract

Une nouvelle espèce et de nouvelles occurrences de rougets du genre Parupeneus (Mullidae) de l’océan Indien, avec des informations actualisées sur P. jansenii dans l’ouest Pacifique

Les rougets du genre Parupeneus (Mullidae), de différentes aires géographiques et pays de l’océan indo-ouest Pacifique, ont été étudiés en se focalisant sur les espèces caractérisées par une extrémité arrière du maxillaire arrondie symétriquement, appartenant au dit groupe des heptacanthus. 62 critères méristiques, morphométriques et les motifs de couleurs de 180 spécimens appartenant à 11 espèces de Parupeneus ont servi à une approche alpha-taxinomique détaillée. Lorsque c’était possible, les données pour les espèces de plus grande taille ont été séparées en deux classes de taille (poisson de petite taille < 110 mm LS, vs. poisson de grande taille ≥ 110 mm LS) pour tenir compte des changements allométriques de la forme corporelle. Une nouvelle espèce, P. inayatae Uiblein & Fahmi est décrite à partir d’un spécimen collecté au sud-ouest de Lombok, en Indonésie, et de nouveaux signalements pour quatre espèces de l’océan Indien sont présentés : Parupeneus fraserorum au Mozambique, P. jansenii au Myanmar et au nord-est de l’océan Indien, P. nansen en Tanzanie, et P. procerigena au banc Nazareth et à l’île Maurice (banc de Cargados Carajos) de l’océan Indien ouest (OIO). Le signalement de P. jansenii au Myanmar a été comparé en détail avec 37 spécimens conspécifiques provenant de la totalité de l’aire de répartition (de l’Indonésie occidentale au Japon, du Vietnam au nord-est de l’Australie), révélant ainsi deux nouvelles occurrences dans l’océan Pacifique, au centre des Philippines et à l’île de Shikoku, au Japon (signalement le plus septentrional de l’espèce). Pour chacune des huit espèces du groupe heptacanthus, une diagnose est fournie avec des remarques sur la variation intraspécifique liée à la taille-et/ou à la population et/ou à d’autres observations notables. La nouvelle espèce peut être distinguée des 32 autres par: un bord dorsal de la tête devant les yeux d’aspect concave ; un bord postérieur du maxillaire lisse, symétriquement arrondi ; le corps, la tête et le pédoncule caudal modérément hauts ; les nageoires pectorales et pelviennes de longueurs quasi-égales, le pédoncule caudal de hauteur supérieure à 9,5% LS ; la présence sur le vivant d’une tache sombre sur la ligne latérale sous l’espace inter-dorsal, suivie postérieurement d’une tache orange vif. Les comparaisons détaillées entre les huit espèces du groupe heptacanthus et les trois autres congénères similaires et/ou co-occurrents ont révélé une similitude considérable entre les deux paires d’espèces P. jansenii (océan Indien-est et ouest Pacifique) et P. nansen (OIO), d’une part, et P. fraserorum et P. procerigena (tous deux de l’OIO), d’autre part. Plus généralement, l’étude montre la nécessité d’intensifier encore les études taxonomiques sur les rougets, et d’accompagner la biologie des pêches et les études sur leur écologie dans le large domaine maritime de l’indo-ouest Pacifique.

PDF only available for Cybium subscribers