First record of five fish species from Réunion Island observed during the inventory of the Marine Natural Zones of Interest for Ecology, Flora and Fauna (ZNIEFF)

Pinault M., Wickel J., Mulochau T., Nicet J.B., Fricke R.

Date de parution: décembre 2018
Volume: 42
Number: 4
Pagination: 386-390
Editeur: Société Française d'Ichtyologie
doi: 10.26028/cybium/2018-424-013
Notes:

Corresponding author: Mathieu Pinault, math.pinault@gmail.com

Résumé

This paper reports the first record of five species of marine fishes from Reunion Island, identified during biodiversity surveys carried out within the framework of the Marine Natural Zones of Interest for Ecology, Flora and Fauna (ZNIEFF). These species: Fusigobius inframaculatus(Randall, 1994), Fusigobius neophytus(Günther, 1877), Samariscus triocellatusWoods, 1960, Trichonotus marleyi(Smith, 1936) and Zapogon evermanni(Jordan and Snyder, 1904) were all photographed within non-reef habitats, despite the sampling of many reef and non-reef habitats of the island of significant ecological interest. This study confirms the hypothesis that more sustained sampling of non-reef and deep-sea habitats on the island would likely still allow the record of many new species.

Mots-clés: Coral reef - Geographic distribution - New species - Range extension - Tropical marine ichthyofauna - Underwater visual census
Résumé en français

Premier signalement à La Réunion de cinq espèces de poissons lors de l’inventaire des Zones Naturelles d’Intérêt Écologique, Floristique et Faunistique Marines (ZNIEFF)

Ce papier fait état du premier signalement de cinq espèces de poissons marins pour La Réunion, recensées lors de campagnes d’inventaires de la biodiversité menées dans le cadre des Zones Naturelles d’Intérêt Écologique, Floristique et la Faunistique Marines (ZNIEFF). Ces espèces : Fusigobius inframaculatus (Randall, 1994), Fusigobius neophytus (Günther, 1877), Samariscus triocellatus Woods, 1960, Trichonotus marleyi (Smith, 1936) et Zapogon evermanni (Jordan et Snyder, 1904) ont toutes été photographiées au sein d’habitats non récifaux, malgré un échantillonnage réalisé sur de nombreux habitats récifaux et non récifaux de l’île présentant un intérêt écologique significatif. Cette étude confirme l’hypothèse qu’un échantillonnage plus soutenu sur les habitats non récifaux et sur les zones profondes de l’île permettrait probablement le recensement de nombreuses nouvelles espèces.

PDF visible uniquement pour les abonnés Cybium