Scorpaenopsis rubrimarginatus, a new species of scorpionfish from Réunion, southwestern Indian Ocean (Teleostei: Scorpaenidae)

Fricke R., Durville P., Mulochau T.

Date de parution: juillet 2013
Volume: 37
Number: 3
Pagination: 207–215
Résumé

The scorpionfish Scorpaenopsis rubrimarginatus n. sp. is described based on a single specimen from 80 m depth off Réunion, southwestern Indian Ocean. The new species is characterised within the Scorpaenopsis cotticeps lineage, which comprises small and short-snouted species with the upper opercular spine divided into two or more points (two points in S. rubrimarginatus), by a combination of the following characters: 16 pectoral-fin rays, 23 lateral-line scales, 42 scales in longitudinal series on body, the posterior lacrimal spine single, a broad space present between the eye and the suborbital ridge, the suborbital ridge bearing five retrorse spines, the interorbital ridges not elevated posteriorly to join the tip of the tympanic spines, a deep subtriangular suborbital pit present, the base of the parietal spines curving strongly into the occipital pit, the orbit large (eye diameter 0.62 in snout length; preorbital length 2.4 in head length), a small, triangular supraocular tentacle present, the head length 2.3 in SL, the first dorsal-fin spine 2.5 in second spine, the second anal-fin spine about equal in length to third spine and the pectoral-fin of the male with a large black spot basally on 8th-10th rays (which is missing in females). Scorpaenopsis rubrimarginatus n. sp. is compared with related species. A revised key to the species of the genus Scorpaenopsis is provided.

Mots-clés: Indian Ocean - New species - Réunion Island - Scorpaenidae - Scorpaenopsis rubrimarginatus - Scorpionfish - Systematics
Résumé en français

Scorpaenopsis rubrimarginatus, une nouvelle espèce de rascasse de La Réunion, océan Indien sud-ouest (Teleostei: Scorpaenidae).

La rascasse Scorpaenopsis rubrimarginatus n. sp. est décrite à partir d’un seul spécimen collecté à 80 m de profondeur à l’île de La Réunion, dans le sud ouest de l’océan Indien. La nouvelle espèce est proche de la lignée de Scorpaenopsis cotticeps qui comprend des espèces petites et au museau court, une épine operculaire supérieure divisée en deux ou plusieurs éléments (en deux chez S. rubrimarginatus) et présentant les caractères suivants : 16 rayons au niveau des pectorales, 23 écailles sur la ligne latérale, 42 écailles sur la série longitudinale le long du corps, une épine lacrymale postérieure simple, un large espace entre les yeux et la crête sous-orbitale qui porte cinq épines pointées vers l’arrière, des crêtes interorbitales non élevées postérieurement pour rejoindre l’extrémité des épines tympaniques, une profonde fossette sous-orbitale de forme triangulaire, la base des épines pariétales fortement incurvée vers la fossette occipitale, de grandes orbites (diamètre des yeux 1,6 fois la longueur du museau ; longueur préorbitale 0,4 fois la longueur de la tête), un petit tentacule supraoculaire de forme triangulaire, longueur de la tête 0,43 fois la longueur standard, la première épine dorsale 0,4 fois celle de la seconde épine, la seconde épine anale de même longueur que la troisième épine, et les pectorales des mâles présentant un ocelle noir au niveau des 8e et 10e rayons (ce dernier est absent chez les femelles). Scorpaenopsis rubrimarginatus n. sp. est comparée avec les espèces apparentées et une nouvelle clé des espèces du genre Scorpaenopsis est proposée.

PDF visible pour tous