Sexual anatomy of the flounder Citharichthys spilopterus (Paralichthyidae)

Kobelkowsky A., Castillo-Rivera M.

Date de parution: juin 2018
Volume: 42
Number: 2
Pagination: 129-136
Editeur: Société Française d'Ichtyologie
Notes:

Corresponding author: Abraham Kobelkowsky, akd@xanum.uam.mx
Laboratorio de Peces, Universidad Autónoma Metropolitana, Unidad Iztapalapa, Av. San Rafael Atlixco 186, Col. Vicentina, Iztapalapa, C.P. 09340, México, DF.

Résumé

The Bay whiff Citharichthys spilopterus is distributed from New York to the south of Brazil. In order to know their reproductive anatomy, several specimens were collected during an annual cycle in the lagoon Tampamachoco, Veracruz, Mexico. This species shows, like other Pleuronectiformes, a reduction in the size of the visceral cavity, due to the forward displacement of the anal fin. This change implies a reversal position of the reproductive system in both sexes, so that oviducts in females and sperm ducts in males are oriented forward and open through the genital papilla and the urogenital papilla, respectively, in a position distinctly anterior to that of most teleosteans. The reduction of the visceral cavity causes the ovaries to develop extra viscerally toward the caudal region into the so-called “secondary body cavities”, between the hypoaxial musculature and the anal fin pterygiophores. In males, the gradual modifications of the spermatic ducts during maturation are especially noticeably, consisting in their multiplication and anastomosis. This anatomical condition of the male reproductive system of C. spilopterus represents the morphological model of the Paralichthyidae family, but not that of the Achiridae and Cynoglossidae families. According to the gonadosomatic index for both sexes, the breeding seasons are from January to April and from September to November.

Mots-clés: Citharichthys spilopterus - Gonads - Ovaries - Paralichthyidae - Testes
Résumé en français

Anatomie sexuelle de Citharichthys spilopterus (Paralichthyidae)

Le “rombou de plage” Citharichthys spilopterus est réparti de l’état de New York, aux États-Unis, jusqu’au sud du Brésil. Afin de connaître l’anatomie du système reproducteur, plusieurs spécimens ont été recueillis au cours d’un cycle annuel dans le lagon Tampamachoco, Veracruz, au Mexique. Cette espèce montre, comme les autres Pleuronectiformes, une réduction de la taille de la cavité viscérale due au déplacement vers l’avant de la nageoire anale. Ce changement implique une position inversée du système reproducteur chez les deux sexes, de sorte que les oviductes chez les femelles et les spermiductes chez les mâles sont orientés vers l’avant et s’ouvrent vers l’extérieur par les papilles génitale et urogénitale, respectivement, atteignant une position nettement antérieure à celle de la plupart des téléostéens. La réduction de la taille de la cavité viscérale induit les ovaires à croître en position extra-viscérale, vers l’arrière, dans les régions appelées “cavités corporelles secondaires”, entre la musculature hypoaxiale et les ptérygiophores de la nageoire anale. Chez les mâles, des modifications progressives et particulièrement notables des spermiductes sont observées au cours de la maturation des gonades. Ces modifications consistent en une multiplication des “canaux” spermatiques qui deviennent anastomosés et remplis de sperme. Cette condition anatomique du système reproducteur mâle de C. spilopterus représente le modèle morphologique de la famille Paralichthyidae mais pas celui des familles Achiridae et Cynoglossidae. L’indice gonadosomatique établi chez les deux sexes indique que les saisons de reproduction se situent de janvier à avril et de septembre à novembre.

PDF visible uniquement pour les abonnés Cybium