Parabothus rotundifrons (Pleuronectiformes: Bothidae), a new bothid flatfish from Saya de Malha Bank (Indian Ocean)

Voronina E., Pruvost P., Causse R.

Date de parution: décembre 2016
Volume: 40
Number: 4
Pagination: 275-280
Notes:

Corresponding author: Elena Voronina, voron@zin.ru
Laboratory of Ichthyology, Zoological Institute, Russian Academy of Sciences, Universitetskaya emb. 1, St. Petersburg 199034, Russia

Résumé

Nine species of Parabothus are currently recognized. A new bothid flatfish, Parabothus rotundifrons, is described from six specimens. It is considered as a species of Parabothus because of caudal skeleton structure, moderate width of concave interorbital space in male and moderate body depth in both male and female. P. rotundifrons is easily separable from other congeners by having a lowest number of scales in the lateral line (48-58), biserial teeth on the upper jaw, steep dorsal profile of the head, 8-9 non-serrate gill rakers on the low limb of the first arch, perforated membrane of dorsal and anal fins. P. rotundifrons is known from the Saya de Malha Bank, Mascareignes Plateau, Indian Ocean.

Mots-clés: Bothidae - Indian Ocean - New species - Parabothus rotundifrons sp. nov. - Saya de Malha Bank
Résumé en français

Parabothus rotundifrons (Pleuronectiformes : Bothidae), un nouveau bothidé du banc de Saya de Malha (océan Indien).
Neuf espèces du genre Parabothus sont actuellement reconnues. Un nouveau Bothidae, Parabothus rotundifrons, est décrit à partir de six spécimens. Celui-ci est considéré comme appartenant au genre Parabothus de par la structure squelettique de la nageoire caudale, la largeur modérée de l’espace interorbitaire concave chez les mâles et la hauteur modérée du corps chez les mâles et les femelles. P. rotundifrons est aisément distinguable de ses congénères par un plus petit nombre d’écailles de la ligne latérale (48-58), deux séries de dents sur la mâchoire supérieure, un profil de tête abrupt, 8-9 épines branchiostégales non crantées sur la partie inférieure du premier arc branchial, et la membrane des nageoires dorsale et anale perforée. P. rotundifrons est connu du banc Saya de Malha, sur le plateau marin des Mascareignes, en océan Indien.

PDF visible pour tous