Osteometry and size reconstruction of the Indian and Pacific Oceans’ Euthynnus species, E. affinis and E. lineatus (Scombridae)

Marrast A., Béarez P.

Date de parution: juin 2019
Volume: 43
Number: 2
Pagination: 187-198
Editeur: Société Française d’Ichtyologie
doi: https://doi.org/10.26028/cybium/2019-423-007
Notes:

Corresponding author: Anaïs Marrast, anais.marrast@mnhn.fr

Résumé

Two neritic species of scombrids (Euthynnus affinis and E. lineatus) from the Indo-Pacific and the Eastern Pacific are today classed as commercially important. They have long been exploited and are common finds on coastal archaeological sites. Size reconstruction from isolated bones is interesting for both biologists and archaeologists. In archaeology, these studies make it possible to highlight fishing strategies. Therefore, we built an osteometric model for these two species, using 31 specimens of E. affinis (FL: 274 mm to 828 mm, W: 305 g to 8674 g) from the Sultanate of Oman and 26 specimens of E. lineatus (FL: 294 mm to 614 mm, W: 481 g to 4200 g) from Ecuador. For E. affinis, the length-weight relationship is W = 1E-05 FL3.0682, and for E. lineatus, the relationship is W = 2E-05 FL2.9578, with r2 higher than 0.98 for both species. For the osteometric model, we used the neurocranium, premaxilla, dentary, anguloarticular, quadrate, hyomandibula, maxilla, opercle, anterior and posterior ceratohyals, scapula and vertebrae. For each bone, we took between 2 and 5 measurements and plotted the obtained values against the fork length. For all selected bones, we produce at least one regression equation with a high r2 (> 0.9) that permits accurate estimates of the length and weight of Euthynnus individuals for both species.

Mots-clés: Allometry - Euthynnus - Ichthyoarchaeology - Length-weight relationship - Osteometry - Size reconstruction
Résumé en français

Ostéométrie et reconstruction de la taille des espèces du genre Euthynnus des océans Indien et Pacifique, E. affinis et E. lineatus (Scombridae)

Deux espèces néritiques de scombridés (Euthynnus affinis et E. lineatus) de l’Indo-Pacifique et du Pacifique Est sont aujourd’hui considérées comme commercialement importantes. Elles sont exploitées depuis longtemps et sont souvent identifiées sur les sites archéologiques côtiers de cette partie du monde. La reconstitution de la taille d’un poisson à partir d’os isolés est d’un grand intérêt pour les biologistes et les archéologues. En archéologie, ces études permettent notamment de renseigner les stratégies de pêches. Nous avons donc construit un modèle ostéométrique pour ces deux espèces, en utilisant 31 spécimens d’E. affinis (FL : 274 mm à 828 mm, W : 305 g à 8674 g) du Sultanat d’Oman et 26 spécimens d’E. lineatus (FL : 294 mm à 614 mm, W : 481 g à 4200 g) d’Équateur. Pour E. affinis, la relation longueur-poids est W = 1E-05 FL3,0682, et pour E. lineatus, la relation est W = 2E-05 FL2,9578, avec un r² supérieur à 0,98 pour les deux espèces. Pour le modèle ostéométrique, nous avons utilisé le neurocrâne, le prémaxillaire, le dentaire, l’anguloarticulaire, le carré, l’hyomandibulaire, le maxillaire, l’operculaire, les ceratohyaux antérieur et postérieur, la scapula et des vertèbres. Pour chaque os, nous avons pris entre 2 et 5 mesures et représenté les valeurs par rapport à la longueur à la fourche. Pour tous les os sélectionnés il y a au moins une équation de régression avec un r2 élevé (> 0,9) qui permet des estimations précises de la longueur et du poids des individus des deux espèces Euthynnus.

PDF visible uniquement pour les abonnés Cybium