New and rare records of fishes from the White Nile in the Republic of the Sudan

Moritz T., El Dayem Z.N., Abdallah M.A., Neumann D.

Date de parution: juin 2019
Volume: 43
Number: 2
Pagination: 137-151
Editeur: Société Française d’Ichtyologie
doi: https://doi.org/10.26028/cybium/2019-423-011
Notes:

Corresponding author: Timo Moritz, timo.moritz@outlook.com

Résumé

During two brief collecting trips on the White Nile in the area of Kosti and Al Jabalayn in April 2016 and March 2018, 82 fish species from 48 genera and 23 families were recorded. During the 2016 survey, major parts of the type series of the just recently described Labeo latebra Moritz & Neumann, 2017 were collected together with an apparently undescribed Haplochromis species from Kosti. Additionally, a marked variance in syntopic Sarotherodon galilaeus (Linnaeus, 1758) populations was observed during both trips: single specimens from Makhaleif and Kosti differ clearly in head contour, overall body shape and colouration pattern compared to standard Nilo-Sudanian Sarotherodon galilaeus commonly occurring in the White Nile and elsewhere. Enteromius macrops (Boulenger, 1911) and Paradistichodus dimidiatus (Pellegrin, 1904) are reported for the first time from the Main Nile Basin and the rarely encountered mormyrid species Cyphomyrus petherici (Boulenger, 1898) and Petrocephalus keatingii Boulenger, 1901, as well as the small mochokid Mochokus brevis Boulenger, 1906 were confirmed for the White Nile.

Mots-clés: Enteromius macrops - Haplochromis - Labeo latebra - Main Nile Basin - Mormyridae - Nile River - Paradistichodus
Résumé en français

Signalements nouveaux et rares de poissons du Nil Blanc en République du Soudan

Au cours de deux courtes missions de terrain sur le Nil Blanc, dans les régions de Kosti et d’Al Jabalayn en avril 2016 et en mars 2018, nous avons collecté 82 espèces de poissons, appartenant à 48 genres et 23 familles. Au cours de la mission de 2016, une grande partie des spécimens types de Labeo latebra Moritz & Neumann, 2017 récemment décrite, a été collectée avec une espèce d’Haplochromis qui est apparemment non décrite. En outre, nous avons observé une différentiation marquée à l’intérieur de populations syntopiques de Sarotherodon galilaeus (Linnaeus, 1758) au cours des deux voyages : certains spécimens de Makhaleif et de Kosti diffèrent clairement du morphotype nilo-soudanien standard commun dans le Nil Blanc et ailleurs, par le contour de la tête, la forme générale du corps et le patron de coloration. Enteromius macrops (Boulenger, 1911) et Paradistichodus dimidiatus (Pellegrin, 1904) sont signalées pour la première fois dans le bassin principal du Nil. La présence de deux espèces rares de Mormyridae, Cyphomyrus petherici (Boulenger, 1898) et Petrocephalus keatingii Boulenger,1901, ainsi que celle du petit mochokidé Mochokus brevis Boulenger, 1906, sont confirmées pour le Nil Blanc.

PDF visible uniquement pour les abonnés Cybium