Histological characteristics of lower jaw bones and oral teeth of the short nose gar, Lepisosteus platostomus Rafinesque, 1820 (Lepisosteidae)

Meunier F.J., Brito P.M.

Date de parution: juillet 2017
Volume: 41
Number: 3
Pagination: 279-286
Résumé

Lepisosteidae are ram feeding fishes with caniniform teeth on their upper and lower jaws. The teeth are constituted of a cone of dentine with an apical cap of acrodin, and are fixed to the jaw bones by bone of attachment. The external surface of the teeth is ridged from their base till the base of the apical cap. The wall of the pulp cavity, shows radially-oriented folds that are characteristic of plicidentine. The enamel layer takes part in this folding that characterizes the polyplocodonte type of plicidentine. The primary and secondary bone tissue that constitutes the tooth supporting bone are both cellular and they contain canaliculi of Williamson that are frequently branched.
 

Mots-clés: Bone - Canaliculi of Williamson - Lepisosteidae - Lepisosteus plastostomus - Plicidentine - Tooth
Résumé en français

Les caractéristiques histologiques des mâchoires et des dents orales du lépisosté à museau plat, Lepisosteus platostomus Rafinesque, 1820 (Lepisosteidae).

Les Lepisosteidae sont des prédateurs ichtyophages qui possèdent des dents caniniformes sur leurs mâchoires supérieures et inférieures. Ces dents sont constituées d’un cône de dentine avec une coiffe d’émail (acrodine) et elles sont ancrées sur la mâchoire par de l’os d’attache. À la base de la dent, la surface externe de la dentine est finement striée et les parois pulpaires montrent des replis de dentine, deux caractéristiques révélant la présence de plicidentine. Cette plicidentine est localisée assez haut dans la cavité dentaire tout en conservant des replis simples, soutenus par des invaginations de l’émail. Ces invaginations dans les plis caractérisent le type polyplocodonte de plicidentine. Le tissu osseux primaire et secondaire des os dentigères renferme des ostéocytes et est traversé par de nombreux canaliculi de Williamson qui peuvent se ramifier plusieurs fois. Le tissu osseux localisé au voisinage des dents est soumis à remaniement.

PDF visible uniquement pour les abonnés Cybium