Hard tissues in fish evolution: history and current issues

Schultze H.P.

Date de parution: mars 2018
Volume: 42
Number: 1
Pagination: 029-039
Notes:

Hans-Peter Schultze, hp1937@ku.edu
Kansas University, Natural History Museum and Biodiversity Institute, 1345 Jayhawk Boulevard, Lawrence, KS 66045, USA

Résumé

A short survey of the distribution of scale characters in osteichthyans is mapped onto recently published cladograms of gnathostomes. The recently confirmed relationship of polypterids with scanilepids places their early ontogenetic features as advanced features within palaeonisciform actinopterygians. The pore-canal system (which seems to hold nerves for sensing water pressure changes) of cosmoid scales appears as a singular feature of dipnoans and rhipidistians without connection to the rich vascular system in basal osteichthyans. Elasmoid scales appear many times independently within actinopterygians and sarcopterygians. Elasmodine is a homoplastic feature in osteichthyans, it is a new formation in neopterygian elasmoid scales, supposedly even here twice independently derived in teleosts and halecomorphs.

Mots-clés: Actinopterygii - Histology - Osteichthyes - Sarcopterygii - Scales
Résumé en français

Les tissus durs et l’évolution des poissons : histoire et questions actuelles

La distribution des caractères des écailles des ostéichtyens est retracée sur les plus récents cladogrammes des gnathostomes. La relation de parenté récemment proposée entre polyptéridés et scanilépidés suggère un état dérivé de leurs traits ontogénétiques précoces au sein des actinoptérygiens paléonisciformes. Le système de pores et de canaux des écailles cosmoïdes (qui pourrait contenir des nerfs sensibles aux changements de la pression de l’eau) apparait comme un caractère singulier des dipneustes et des rhipidistiens, sans relation apparente avec le système richement vascularisé des ostéichtyens basaux. Les écailles élasmoïdes sont apparues plusieurs fois indépendamment au sein des actinoptérygiens et des sarcoptérygiens. Lʼélasmodine est un caractère homoplastique chez les ostéichtyens et une formation nouvelle des écailles élasmoïdes des néoptérygiens, probablement apparue deux fois indépendamment chez les téléostéens et les halécomorphes.

PDF visible uniquement pour les abonnés Cybium