Evidence for a close phylogenetic relationship between the teleost orders Tetraodontiformes and Lophiiformes based on an analysis of soft anatomy

Chanet B., Guintard C., Betti E., Gallut C., Dettaï A., Lecointre G.

Date de parution: juillet 2013
Volume: 37
Number: 3
Pagination: 179-198
Résumé

Recent phylogenetic studies based on comparisons of DNA sequences have shown that Lophiiformes (anglerfishes) and Tetraodontiformes (puffers, triggerfishes and sunfishes) were closely related, whereas no morpho-anatomical work has assessed this point. Dissections of 80 fresh specimens belonging to 49 species of 29 acanthomorph families, coupled with analyses of the literature indicate the existence of shared soft anatomy characters between Lophiiformes and Tetraodontiformes. Among acanthomorphs, anglerfishes, puffers, ocean sunfish and triggerfishes are peculiar in possessing: i) a reduced gill opening; ii) rounded and anteriorly disposed kidneys; iii) a compact thyroid included in a blood sinus; iv) an abbreviated spinal cord; v) an asymmetric liver; and vi) clusters of supramedullary neurons in the rostral part of the spinal cord. The sharing of these unusual characteristics by these two groups might be synapomorphies supporting a close relationship between Lophiiformes and Tetraodontiformes. The present study shows both the importance of comparative anatomy and the utility of confronting morpho-anatomical and molecular results.
 

Mots-clés: Lophiiformes - Phylogeny - Soft anatomy - Tetraodontiformes
Résumé en français

Des données d’anatomie molle corroborent l’étroite parenté entre Tétraodontiformes et Lophiiformes.

Des analyses phylogénétiques récentes fondées sur la comparaison de séquences nucléotidiques ont montré que les Lophiiformes (baudroies) et les Tétraodontiformes (poissons-coffres, balistes et poissons-lunes) étaient étroitement apparentés, tandis qu’aucune donnée morpho-anatomique ne l’attestait. La dissection de 80 spécimens frais appartenant à 49 espèces de 29 familles d’acanthomorphes, associée à l’analyse de la littérature montre la présence de caractères partagés touchant l’anatomie des organes mous entre les Lophiiformes et les Tétraodontiformes. Au sein des acanthomorphes, les baudroies, poissons-coffres, balistes et poissons-lunes sont particuliers en possédant : i) une ouverture branchiale réduite ; ii) des reins arrondis et situés antérieurement dans la cavité abdominale ; iii) une thyroïde compacte incluse dans un sinus veineux ; iv) une moelle épinière courte ; v) un foie asymétrique ; et vi) des groupes de neurones supramédullaires dans la région rostrale de la moelle épinière. Le partage de ces caractères singuliers par ces groupes constitue un indice de synapomorphies probables, soutenant l’étroite parenté entre Lophiiformes et Tétraodontiformes. La présente étude montre à la fois l’importance de l’anatomie comparée et l’intérêt d’associer et confronter les résultats des travaux morpho-anatomiques et moléculaires.

PDF visible pour tous