Évolution des gonades hermaphrodites lors du cycle sexuel de Pagellus bogaraveo (Sparidae) du golfe d’Annaba, côtes Est d’Algérie*

Lechekhab S., Lechekhab H., Djebar A.B.

Date de parution: juin 2010
Volume: 34
Number: 2
Pagination: 167–174
Mots-clés: Annaba Gulf - Gonads - Hermaphroditism - MED - Pagellus bogaraveo - Reproduction - Sex cells - Sparidae
Résumé en français

Pagellus bogaraveo (Brünnich, 1768) est un Sparidae hermaphrodite protandre. Le développement de ses gonades ainsi que l’évolution de ses gamètes suivent un processus précis de différenciation de la phase mâle, chez les individus de petites tailles, à la phase femelle, chez les individus de grandes tailles, en passant par une phase d’intersexualité chez les individus de tailles moyennes. Les variations mensuelles du rapport gonadosomatique (RGS) et l’étude de la maturation des cellules sexuelles ont permis de préciser sa période de reproduction dans le golfe d’Annaba. Elle s’étale sur l’année avec des frais successifs, la plus importante dès août chez les mâles, les femelles et les bisexués. D’autres pics du RGS ont été détectés en novembre chez les femelles et en décembre chez les mâles. Les observations microscopiques des gonades hermaphrodites ont permis de suivre les changements de l’aspect cellulaire au cours du cycle sexuel annuel, depuis les phases de maturation des gamètes conduisant à la ponte jusqu’au repos sexuel. Chez les spécimens fonctionnellement mâles, l’activité testiculaire s’intensifie au sein des tubes séminifères en produisant des spermatozoïdes ; l’ovogenèse ne fait qu’engager sa différenciation au niveau de la partie ovarienne de la gonade. Chez les spécimens fonctionnellement femelles, au moment où l’ovogenèse évolue dans les lamelles ovariennes pour aboutir à des ovocytes mûrs, la partie ovarienne s’accro\^ıt tandis que la zone testiculaire reste au repos, regroupant de petits spermatocytes au niveau des cystes séminifères.

PDF visible pour tous